Les arnaques de la Côte d’Ivoire

Top 8 des sites
Top 8 des sites
Meetic


Voir la fiche
Easyflirt


Voir la fiche
Amoureux.com


Voir la fiche
Mec à Croquer


Voir la fiche
Meetic Affinity


Voir la fiche
Cougar Rencontre


Voir la fiche
Senior Club Rencontres


Voir la fiche
Eurochallenges


Voir la fiche

Les escroqueries africaines

Le plus souvent basé en Côte d’Ivoire, des brouteurs ou arnaqueurs africains de langue française escroquent avec beaucoup d’imagination des personnes vivant en Europe (France, Belgique, Suisse). Les personnes victimes de leurs agissements sont souvent en position de faiblesse et les arnaques sont très imaginatives. Les montants escroqués peuvent représenter des dizaines de milliers d’Euros.

Les brouteurs d’Abidjan

dominiquerestoul
La Côte d’Ivoire est un pays pauvre avec un taux élevé de chômage mais les jeunes Ivoiriens veulent profiter de la vie, flamber dans les boîtes de nuit et porter de beaux vêtements pour les rois de la sape africaine. Escroquer des blancs est vu comme une activité parfaitement tolérée. Les blancs sont associés à la richesse et de lui point de vue, ils ne font que rééquilibrer le déséquilibre nord/sud des anciens colonisateurs au profit de la colonie. De plus, il restera toujours assez au blanc pour manger donc ils n’ont aucun remords.
Les arnaqueurs ivoiriens aiment poser de façon provocante avec l’argent gagné lors de leur « travail ». Le plus ironique est que tout cet argent est gaspillé en choses futiles (vêtements, soirée discothèque) et bakchichs divers (pot de vin pour l’employé de Western Union censé vérifier les identités, argent versé aux autres brouteurs, à sa famille).

Les victimes des arnaques africaines

Les victimes de ces arnaques se ressemblent un peu toutes : ce sont des personnes résidentes en France, Belgique ou Suisse qui ont été un peu trop naïves dans un moment de faiblesse. Ce sont souvent des personnes dans une détresse affective après un divorce ou dans le célibat et ils sont contactés sur un site de rencontre par le partenaire de leur rêve qui les écoute et veut les rencontrer! Chaque jour de nouvelles arnaques apparaissent, leur imagination est sans limite.
De nombreuses victimes ont peur de porter plainte car elles ont honte de leur comportement et savent que les arnaqueurs sont à plusieurs milliers de kilomètres dans un pays étranger et ne seront probablement jamais arrêtés. Il ne faut surtout pas s’enfermer mais en parler pour se faire aider!

Exemple d’arnaque africaine sur des sites de rencontre

Arnaque ivoirienne pour une femme

Par exemple, une femme sera contactée sur un site de rencontre par un bel homme ayant réussi dans la vie et de son âge. Derrière ce faux profil se cache un brouteur. Ils échangent des messages et la femme commence à avoir des sentiments. Le faux profil est par exemple celui d’un chef entreprise aventureux. L’escroc africain prend le temps de ficeler son coup. Au bout de plusieurs semaines de discussion, cet homme a soudain un problème lors d’un voyage d’affaire en Afrique. Il a été dépouillé par des voleurs, complètement désespéré. Il doit retourner en Europe et demande à son amoureuse virtuelle de lui avancer temporairement l’argent du billet retour pour aller la voir et être heureux ensemble (il la remboursera, il le promet). La victime doit faire un virement Western Union vers la Côte d’Ivoire pour un homme européen. L’escroc a envoyé de faux papiers d’identité scannés. Il n’y a pas de risque, seul lui pourra retirer cet argent auprès de Western Union car il faut prouver son identité (sauf que l’employé de Western Union est corrompu bien sûr). Si la victime paye, l’histoire continue et l’homme continue à inventer des histoires pour soutirer de l’argent.

Arnaque africaine pour un homme

Un homme sur Internet se fait brancher par une jolie femme (blanche ou noire) qui lui propose de passer sur un chat webcam. La jeune femme se renseigne sur l’homme : nom, prénom, profession, adresse de l’entreprise, adresse personnelle, compte facebook avec les amis.
Le chat devient chaud : il peut s’agir d’une fille ivoirienne en webcam pendant que le brouteur tape du texte ou bien une vidéo à la place de la webcam. L’homme est incité à se déshabiller, voire se masturber. La scène est filmée. Ensuite, l’escroc peut menacer de rendre public cette vidéo auprès des contacts Facebook, l’entreprise ou la mettre sur Youtube avec ses noms et prénoms : c’est du chantage. Un faux document officiel ivoirien ou français peut éventuellement les menacer de poursuites pour comportement choquant à moins qu’ils ne payent une certaine somme d’argent pour étouffer l’affaire. Certaines personnes fragiles peuvent se suicider, allez voir la police ou la gendarmerie, parlez en à votre famille et vos amis, c’est la meilleure chose à faire.

Se protéger des brouteurs

L’arnaque à la nigériane (le Nigéria est un nid d’escrocs pour les USA et UK car on y parle anglais) est sans cesse renouvelée et ils agissent sur tous les fronts : site de petites annonces, sites de rencontres, etc. A chaque fois, soyez méfiant dès qu’il est question de l’Afrique, ne donnez pas d’informations personnelles sur vous, ne faîtes rien de sexuel que vous ne feriez qu’avec une personne de confiance et demandez-vous sans cesse si vous vous faîtes manipuler lorsque vous converser avec une personne sur Internet. Prudence!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *